Le Mozart de Simone Toni : le geste mozartien qui foudroie où triomphe l’éblouissante Anna de Raffaella Milanesi

Lucas Irom; Classiquenews

Details

Created by Silete Venti! · Review

"Reconnaissons aux italiens ici, réunis sous la coupe financière de l’éditeur et créateur Fornasetti, initiateur de la production, un sens irrésistible du temps théâtral qui fusionnant ici avec le temps musical, recrée l’opéra de Mozart, en soulignant la violence passionnel du livret de Da Ponte. C’est une version certes « iconoclaste », rompant avec les habitudes sirotantes car ce que nous invite à écouter et « redécouvrir » comme une création contemporaine, toute la lecture, c’est la verve éruptive, âpre et furieusement sensuelle d’un Mozart déjà romantique, surtout suprême analyste des cœurs (..) le chef de l’ensemble Silete Ventii, Simone Toni, sculpte son « Mozart » avec une passion mordante, tendue, extrême qui sonne même plus radicale que l’approche d’un Teodor Currentzis lui aussi sur instruments modernes. Pour telle conception à la fois hallucinée et minimaliste (cela avance avec une urgence de tous les diables), il faut évidemment des chanteurs rompus à la délicatesse, la nostalgie, la vérité et la sincérité mozartienne (..)l’orchestre Silete Venti! siffle, tempête, scalpe et semble foudroyer chaque protagoniste, l’obligeant à exacerber ses élans, désirs, amertumes… Et le pianoforte omniprésent de Luca Oberti relève ce défi de la fulgurance. Une version qui ne laisse pas indifférent et marque même l’écoute par son sens de l’urgence et de la foudre." Lucas Irom

Source www.classiquenews.com · Date Jul 13, 2018